EGLISE DE LA GOMBE

Et vous serez présents au souvenir de l'Eternel, votre Dieu...

Destruction of the Church of Gombe

Please see videos below.

The Church of Gombe was burnt down by a bunch of crooks, otherwise known as the Guards of John Numbi and President Kabila, the two intellectual perpetrators of the fire or at least instigators of the crime.

Indeed, on March 23, 2007, the residence of Rev. Theodore Ngoy, located next to the Church of Gombe and his law firm, was deserted. The Church was in use, as two sisters were praying there.

A tank was driven in front of the gate of the property. The guards of General John Numbi and officers of the Presidential Guard climbed the walls. They sprinkled petrol inside the Church before setting it on fire. The fire spread to the residence. Both the church and the residence had been sacked before being set alight.

Fire destroyed everything except part of the Church office and the garage. Armed men broke down the door and the walls of the Church. They took everything away. Using the key to the ignition, they drove off the new midnight blue Suzuki Grand Vitara jeep, registration KN 4784 BG, registered in the name of Rev. Theodore Ngoy.

It should never be forgotten that on November 11 2006, the guards of General John Numbi, killed in cold blood Mrs. Néné Mutshipayi, a member of the Church of Gombe.

The following day, the same guards attacked her husband, Christophe Mutshipayi, breaking his right hand with a bar.

That same day, as Rev. Theodore Ngoy entered the property, he was threatened by one of General John Numbi's guards. 5 of his friends were witnesses. He pointed his gun his weapon straight at the face of Rev. Theodore Ngoy, saying to him: “We will kill you, you idiot! How could you a Mulubakat, ally yourself with Jean-Pierre Bemba?” Rev. Theodore Ngoy owes his survival to the grace of God.

A few months before General John Numbi seized building materials belonging to Rev. Theodore Ngoy, who had taken refuge in the South African Embassy. At the request of Rev.Theodore, he appointed Mr Nkulu, owner of the restaurant “The Baobab”, to give the sum of 800 dollars to him, at the same time uttering threats over the telephone against the person of Reverend Ngoy.

General John Numbi, thinking, probably, of liking on March 23 the President of the Republic, went until the end of his bad intentions, by destroying the inheritance of Rev. Theodore, that of the Church of Gombe and the Theodore Ngoy,s Law firm. However, he did not succeed in destroying the Church of the Lord, thanks to the admirable sincere faith of Christians who belong to the Church of Gombe, who regularly hold their meetings in the ruins until such time as the Lord raises his work and his servant. Indeed, God will honour such faith.

We offer audio images of the Church of Gombe, before and after its malicious destruction, others of the persecution of Rev. Theodore Ngoy, the canticles, preaching and political debates about the situation of the country. Many things which happened to us in Congo were foretold and explained several years earlier by Rev. Theodore Ngoy.

You can also read other information here

Destruction de l'Eglise de la Gombe

Voir vidéos ci-dessous.

L’Eglise de la Gombe a été incendiée par les malfrats que sont les Gardes de John Numbi et ceux du Président Kabila, les deux auteurs intellectuels de l’incendie ou du moins les provocateurs de l’infraction.

En effet, le 23 mars 2007, la résidence du Pasteur Théodore Ngoy, située à côté de l’Eglise de la Gombe et son cabinet d’avocat, étaient déserts. L’Eglise seule était en activité par le fait des deux sœurs qui y priaient. Un char de combat a été amené devant le portail de la concession. Les gardes du général John Numbi et les éléments de la Garde Présidentielle ont escaladé les murs. Ils ont aspergé d’essence l’intérieur de l’Eglise avant d’y mettre le feu. Le feu s’est propagé jusqu’à la résidence. Mais avant de mettre le feu, ils ont pillé complètement les lieux.

Le feu a tout détruit, épargnant uniquement la partie du bureau de l’Eglise et le garage. Les hommes en armes ont cassé les murs et les portes de l’Eglise. Ils ont tout emporté. Se servant de la clef de contact qui s’y trouvait, ils ont emporté la jeep neuve de marque Suzuki Grand Vitara, de couleur bleue de nuit, immatriculée KN 4784 BG au nom du Pasteur Théodore Ngoy.

Il y a lieu de signaler que le 11 novembre 2006, les gardes du général John Numbi, ont froidement assassiné une fidèle de l’Eglise de la Gombe, Mme Néné Mutshipayi.

Le lendemain, les mêmes gardes se sont attaqués à son mari, Christophe Mutshipayi, à qui ils ont brisé le bras droit, au moyen d’une barre de mine.

Se trouvant à l’entrée de la concession le même jour, le Pasteur Théodore Ngoy a été menacé par un des gardes du général John Numbi, en présence de ses compagnons au nombre de 5. Il a braqué son arme directement sur la face du Pasteur, tout près de ses yeux, en lui disant : « Nous te tuerons, idiot ! Comment, en tant que Mulubakat, tu as pu faire alliance avec Jean-Pierre Bemba ? ».Le Pasteur Théodore Ngoy ne doit sa survie qu’à la seule grâce de Dieu.

Quelques mois auparavant, le même général John Numbi s’était emparé d’un matériau de construction appartenant au Pasteur Théodore Ngoy pendant que celui-ci était refugié au sein de l’ambassade de l’Afrique du Sud. A la demande du Pasteur, il délégua monsieur Nkulu, propriétaire du restaurant le Baobab, pour lui remettre la somme de 800 dollars en proférant tout de même des menaces au téléphone contre la personne du Pasteur. Le 23 mars, le général John Numbi, pensant, probablement, plaire au Président de la République, est allé jusqu’au bout de ses mauvais desseins, en détruisant le patrimoine du Pasteur Théodore, celui de l’Eglise de la Gombe et du cabinet Maître Théodore Ngoy.

Nonobstant, il n’a pas réussi à détruire l’Eglise du Seigneur qui, grâce à l’admirable foi sincère de quelques chrétiens de l’Eglise de la Gombe, tient régulièrement ses réunions dans les décombres jusqu’à ce que le Seigneur relève son œuvre et son serviteur, au temps fixé. En effet, Dieu honorera une telle foi.

Nous vous proposons ci-après des images audio de L’Eglise de la Gombe, avant et après sa destruction méchante, celles des persécutions du Pasteur Theodore Ngoy, des cantiques, des prédications et des débats politiques sur la situation du pays. Beaucoup de choses qui nous sont arrivées au Congo étaient annoncées, expliquées plusieurs années avant par le Pasteur Théodore Ngoy. Vous pouvez aussi lire de nombreuses autres informations ici.

DESTRUCTION DE L'EGLISE DE LA GOMBE EN VIDEOS

Eglise de la Gombe détruite

L'Eglise de la Gombe le 05 juin 2005 prépare la prestation de serment du candidat Président de la République le pasteur Théodore Ngoy

Eglise de la Gombe détruite II

Le Dimanche 05 Juin 2005 prestation de serment du candidat Président de la Répubique Démocratique du Congo, le Pasteur Théodore Ngoy. Le 23 mars 2007 John Numbi et Joseph Kabila font incendier l'Eglise

Eglise de la Gombe détruite III

Les ruines de l'Eglise et de la résidence du Pasteur Théodore Ngoy

Eglise de la Gombe détruite IV

Les ruines expliquées

Eglise de la Gombe, Pasteur Théodore Ngoy Persécutés I

La persécution racontée par G.B Lita partie I

Eglise de la Gombe, Pasteur Théodore Ngoy Persécutés II

Les souffrances de l'Eglise de la Gombe